Sélectionner une page

Chez les tout-petits, le RGO (reflux gastro-oesophagien) est un problème assez courant puisqu’on considère que la quasi-totalité des nourrissons y sont sujets mais à des degrés différents. Concrètement, c’est lorsque le lait ressort de l’estomac à l’œsophage, on parle souvent de « trop plein ».

Lorsque l’enfant pleure beaucoup après ce rejet de lait, qu’il régurgite très souvent, qu’il semble douloureux, un traitement médical peut être mis en place pour le soulager. Et les choses s’apaisent petit à petit, lorsque l’enfant acquiert la station debout et apprend à marcher.

Mais le RGO peut aussi être dû à une intolérance voire à une allergie aux PLV c’est-à-dire aux Protéines de Lait de Vache.

L’intolérance au lait de vache et l’allergie aux PLV ne sont pas à confondre :

  • L’intolérance correspond à une grosse difficulté voire à une incapacité pour l’organisme de digérer le lactose, qui est le sucre naturel contenu dans le lait
  • L’allergie en revanche est une réaction du système immunitaire aux protéines que contient le lait de vache (et la majorité des préparations pour nourrissons). Les symptômes les plus courants sont l’eczema, l’urticaire, les troubles digestifs, l’asthme …

C’est généralement en réduisant voire en supprimant le lait de vache de l’alimentation qu’on peut identifier l’intolérance voire l’allergie.

Contrairement aux idées reçues, ces problèmes ne concernent pas uniquement les enfants exclusivement nourris au biberon. Les enfants allaités peuvent aussi y être sujet et c’est alors à la maman de repenser son mode d’alimentation pour limiter les effets sur son enfant (réduction de la consommation de yaourts, fromages, lait cru …).

Il est néanmoins fortement déconseillé de se tourner vers les laits végétaux pour les nourrissons pour remplacer totalement le lait de vache. Les laits de brebis et de chèvres peuvent par ailleurs générer des allergies croisées avec le lait de vache.

Autant dire que la recherche du bon mode d’alimentation pour un enfant intolérant voire allergique au lait de vache peut facilement se transformer en parcours du combattant … et nécessite d’être accompagné par un médecin.

Pour en savoir plus sur l’allergie aux PLV, sur ses symptômes et sur la conduite à tenir, n’hésitez pas à consulter le site www.allergieaulaitdevache.fr  qui contient de nombreux tests pour vous aider à identifier les signes d’allergie et de nombreux conseils diététiques.   

 

Parution initiale sur le blog Le Mag’ de Miel Citron, 22 janvier 2019