Sélectionner une page

Certes, quand on est parents, la qualité de notre sommeil ne dépend pas UNIQUEMENT de nous : les cauchemars du grand, les poussées dentaires du petit dernier et la grosse envie pipi de numéro 2 à 3h18 du matin peuvent souvent perturber notre nuit et rendre le réveil encore plus compliqué…

Néanmoins, nous avons AUSSI notre part de responsabilité dans la question de la qualité de notre sommeil… Nous allons donc aujourd’hui partager avec vous les petites astuces apportées par le « clean sleeping » qui vous aideront à avoir des nuits vraiment reposantes (c’est-à-dire de 7 à 8 heures… sous réserve que votre progéniture vous en laisse l’occasion on est bien d’accord). Car le sommeil, c’est primordial ! Bon alors d’accord, vous êtes jeune, dynamique et les petites nuits ne vous font plus peur depuis que vous avez enchaîné les partiels à la fac après des nuits de folie… mais laissez-nous néanmoins vous rappeler brièvement les bénéfices d’une bonne nuit de sommeil : le corps étant plus reposé il est plus apte à se défendre, notre santé est donc meilleure. On a plus la pêche, on est de meilleure humeur (on est donc potentiellement plus apte à se faire des câlins… ce qui a aussi des effets bénéfiques sur notre santé mais ça vous le savez déjà) mais on a aussi moins de cernes, une meilleure mine et un teint de princesse ! (et ça pour le coup c’est bon pour le moral).

Certes, l’origine du « clean sleeping » peut amener à sourire et à émettre quelques doutes puisqu’il s’agit d’une mode lancée début 2017 par une star hollywoodienne (Gwyneth Paltrow pour ne pas la citer). Mais les principes qu’elle y énumère sont tellement simples à mettre en place et finalement tellement évident que nous ne pouvions pas vous en faire part !

Bien faire ses calculs

Tout d’abord, pour avoir une nuit digne de son nom, il faut faire un petit effort de calcul. Comment voulez-vous dormir suffisamment si vous vous couchez vers minuit alors que le réveil sonne à 6h ? Il est donc important de se coucher à une heure qui nous permettra d’avoir notre quota de sommeil. Peut-être qu’à cette remarque vous allez me rétorquer : « oui mais moi je ne réussis jamais à m’endormir en moins de 30 minutes… dans le meilleur des cas ». Et bien, moi je vous réponds que vous êtes donc comme la majorité des personnes (car, franchement, ils ne sont pas si nombreux que ça ceux qui réussissent à s’endormir presque instantanément dès lors qu’ils sont en position allongée… mais qu’ils sont énervants !!!!) et que, de ce fait, vous devez faire en sorte de vous octroyer une heure de détente avant le coucher pour pouvoir vous endormir à une heure acceptable.

Alors, si vous avez tendance à traîner le soir devant la télé, un bon livre, la machine à coudre ou les réseaux sociaux une seule solution : vous vous mettez une alarme vous indiquant l’heure à laquelle vous devez commencer votre rituel d’endormissement et vous stoppez toute activité en cours !

Le rituel d’endormissement justement.

C’est comme pour les enfants : vous devez trouver votre petite routine qui vous fait du bien et qui permet d’indiquer à votre cerveau qu’il va devoir bientôt se mettre en off. Une douche (pas trop chaude de préférence), un chapitre de votre livre préféré, un soin du corps ou du visage, une tisane…. Peu importe. L’important c’est que vous y preniez du plaisir et que le couchage ne soit pas perçu d’une certaine façon comme une contrainte, comme un moment qui vous prive d’activités agréables. Vous verrez qu’au bout de quelques jours, ce rituel va devenir presque une nécessité et facilitera votre couchage, votre endormissement… et donc votre réveil ! N’hésitez pas par ailleurs à noter l’impact que ces douces nuits ont sur vous au quotidien… c’est la meilleure façon d’en apprécier les résultats ! Et il parait même que, lorsqu’on enchaîne les bonnes nuits de cette façon, on ne ressent même plus le besoin de faire des grasses matinées le week-end (vous savez, ces instants bénis que vous avez oubliés depuis que vous avez eu la bonne idée de devenir parents….) : vous réduisez donc la liste des frustrations qui peut parfois faire baisser le moral !!!

Autre astuce pour passer une bonne nuit de sommeil, surtout quand on a facilement tendance à cogiter dès lors qu’on se retrouve la tête posée sur l’oreiller, c’est de laisser sur votre table de chevet un carnet et un stylo pour y noter les choses qui vous semblent importantes à ne pas oublier. Attention, pas de lumière forte qui pourrait donner l’impression au cerveau qu’il est l’heure de se remettre en route ! Opter pour une lumière la plus douce possible, qui vous permettra d’écrire rapidement votre petite « to do list » sans vous éblouir.

En respectant ces quelques conseils, le marchand de sable devrait vous livrer la dose suffisante  de sommeil pour être fraîche et de bonne humeur dès l’aube !