Sélectionner une page

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». S’il y a bien une phrase que nous utilisons souvent chez Miel Citron et qui illustre bien notre concept, c’est bien celle-là ! Mais concrètement, comment peut-on avancer ensemble pour justement aller plus loin ? Comment faire « un bout de chemin ensemble » et atteindre un but qui nous satisfait tous malgré nos objectifs, nos parcours et nos compétences qui diffèrent ? Ces principes sont-ils uniquement adaptés à des objectifs professionnels ou peuvent-ils aussi nous permettre d’avancer dans notre cheminement personnel ?

Et bien, au cœur de tout cela, il y a ce qu’on appelle « l’idéation »… qui rime (aussi) avec Miel Citron !

Concrètement, l’idéation c’est quoi ?

L’idéation est en fait un terme qui s’utilise en psychologie médicale mais aussi et surtout dans le domaine du marketing et de l’innovation. C’est le processus qui, à travers différentes étapes (exercices) créatives, productives et de communication, permet de faire émerger des idées. La clef de l’idéation est la co-production : on peut faire avancer son propre cheminement en s’appuyant sur celui des autres et atteindre un objectif commun.

On peut un peu apparenter l’idéation à ce qu’on appelle le « brainstorming » … sauf que le brainstorming n’est en fait qu’une petite étape de tout ce que représente l’idéation, notamment parce qu’il se réduit à un exercice collectif oral alors que l’idéation repose aussi bien sur des exercices (individuels ou collectifs) oraux, écrits que créatifs pour inciter les participants à faire fonctionner leur imagination, à inciter leur esprit à aller « au-delà » des barrières qu’ils se fixent généralement (le fameux « plafond de verre ») et ainsi favoriser l’émergence des idées.

Comment ça fonctionne ?

Comme tout processus, l’idéation doit être construite pour être efficace.

Et contrairement à ce qu’on a l’habitude de penser, pour aller vraiment loin, l’idée (la bonne idée même) n’est pas le point de départ du processus de création mais son résultat ! Sinon, on fait en fait les choses à l’envers, on avance vite c’est vrai, mais on ne va pas loin…

C’est de ce processus que nous nous inspirons pour faire fonctionner la Ruche Miel Citron mais aussi pour pouvoir proposer toujours plus à la fois à nos collaborateurs et partenaires qu’à nos familles-clientes (dans le cadre d’ateliers par exemple).

 

La première des clefs pour que le processus puisse fonctionner, c’est la convivialité. On n’est jamais plus créatif et efficace que lorsqu’on est détendu… et cela est vrai dans tous les domaines. Il faut donc un espace, un lieu qui permette aux personnes de se sentir à leur aise (un cadre différent, à l’extérieur par exemple ; la présence d’une collation, une décoration inspirante…).

Mais il faut aussi veiller à ce que « l’ambiance générale » contribue à mettre tout le monde dans des conditions optimales : chacun doit être prêt à oser sortir de sa zone de confort et à encourager la discussion, à faire preuve d’ouverture d’esprit et à ne pas juger trop vite ce que les autres participants seront amenés à partager.

[Un cadre chaleureux et de la convivialité… cela ne vous rappelle pas les réunions animées par nos correspondantes en direct de votre domicile ???]

Et plus les personnes sont différentes, plus les tâches qu’elles effectuent généralement sont éloignées, plus les échanges seront riches et constructifs.

 

Qui dit créativité et partage ne veut pas dire « partir dans tous les sens ». L’idéation nécessite en effet de se fixer un objectif simple mais clair, pour structurer la réflexion et la génération d’idées. C’est pour cela que les exercices et différentes étapes qui structurent une séance sont définis à l’avance. Et c’est pour cette raison qu’il y a toujours un animateur quand on parle d’idéation. Il sera le garant du cadre et du rythme.

 

Pourquoi opter pour l’idéation ?

Les exercices peuvent avoir pour but de favoriser la génération d’idées sans perdre de temps, de résoudre un problème (en dépassant un blocage par exemple ou un problème récurrent) ou d’apporter des améliorations à l’existant. Ils reposent tous sur des méthodes itératives et réutilisables.

On comprend ainsi que l’idéation peut être appliquée dans des domaines très variés : le développement d’une entreprise, la création d’un produit, la construction d’une relation harmonieuse (avec ses enfants, son conjoint, ses collègues…) et c’est ce qui en fait toute la richesse et tout l’intérêt pour un concept comme celui de Miel Citron.

Les techniques utilisées auprès de nos collaborateurs pour les aider à développer leur activité peuvent être utilisées dans le cadre des ateliers qu’ils proposent aux familles qui peuvent elles-mêmes appliquer ces méthodes quand elles sont face à une difficulté ou à un questionnement dans le cadre privé.

 

A ceux qui sont sceptiques et qui se disent : « oui, Ok. C’est encore une technique de « masturbation intellectuelle » qui au final ne sert à rien… » et bien nous répondons un grand NON. Et ce principalement parce que les exercices utilisés dans le processus d’idéation reposent très souvent sur des supports visuels, écrits, sur les couleurs ou les formes par exemple (mais attention, pas seulement). Il s’agit donc de choses vraiment concrètes et non pas d’un « simple » échange de paroles. L’idéation n’est pas l’occasion d’un bavardage pas forcément constructif n’aboutissant qu’à de vagues conclusions.

Les exercices proposés permettent à ceux qui les pratiquent de stimuler leur imagination et leur créativité de différentes façons, et très souvent même quand la séance est terminée, la personne continue à cheminer et c’est souvent là que les choses avancent et permettent d’aller (encore) plus loin. On repense à ce qui nous est « venu » pendant la séance, les paroles d’un autre participant résonnent… et petit à petit, notre cerveau complexe fait émerger L’IDEE, LA solution que nous recherchions (peut être sans le savoir) depuis longtemps…