Contrairement aux hard skills, les soft skills ne sont pas facilement identifiables surtout quand le candidat se présente sous son meilleur jour. En tant que recruteur, il vous faut mettre en place une stratégie pour détecter les soft skills de vos futurs collaborateurs.

Trouver le bon candidat constitue un véritable enjeu pour votre entreprise, d’où l’importance d’intégrer les soft skills à votre politique RH

Découvrez comment détecter les soft skills des candidats à chaque étape du processus de recrutement.

LES ENJEUX D’UN RECRUTEMENT RÉUSSI POUR L’ENTREPRISE

Recruter la bonne personne n’est plus seulement une question de trouver la bonne personne pour le bon poste. Il s’agit désormais de recruter la bonne personne pour l’entreprise.

Quelle différence ?

Lorsqu’ils sont recrutés, les collaborateurs sont affectés à un poste, mais ils n’ont pas vocation à y rester toute leur carrière. Un collaborateur qui partage les valeurs et la culture de l’entreprise sera épanoui, productif, et sera également fidèle.

Ainsi, un recrutement réussi évite à l’entreprise de perdre du temps et de l’argent à former un collaborateur qui ne restera pas.

De plus, un collaborateur qui ne se sent pas à sa place dans votre entreprise peut avoir tendance à la critiquer auprès de son entourage. 

Un recrutement réussi a donc une influence positive sur votre marque employeur.

Trouver le bon candidat est devenu un enjeu stratégique pour la politique RH de votre entreprise.

COMMENT INTÉGRER LES SOFT SKILLS DANS VOTRE POLITIQUE RH ?

L’importance des soft skills ne cesse de croître dans le monde des ressources humaines. Elles participent à la performance des collaborateurs et à la cohésion d’équipe. Toute votre politique RH doit donc tenir compte des compétences humaines des collaborateurs.

Cela passe par le coaching ou la formation, la construction des carrières et la constitution des équipes.

Le recrutement est donc la première étape pour intégrer les soft skills à votre organisation.

Pour commencer, il va vous falloir définir les soft skills incontournables pour votre entreprise, celles devant être partagées par l’ensemble des collaborateurs. C’est ainsi que la culture d’entreprise pourra faire sens pour chacun.

Ensuite, il vous faudra définir les soft skills attendues pour chaque poste, notamment lors de l’élaboration des fiches de poste et des annonces de recrutement.

IDENTIFIER LES SOFT SKILLS DES CANDIDATS, CHAQUE ÉTAPE DU PARCOURS DE RECRUTEMENT À SON IMPORTANCE

De la rédaction de l’annonce à l’entretien d’embauche en passant par le tri des CV, chaque étape du processus de recrutement permet d’identifier les soft skills de vos futurs collaborateurs.

LA RÉDACTION DE L’ANNONCE

Tout commence par là. La définition du profil recherché. Pour savoir si le candidat dispose des soft skills recherchées, vous devez avoir précisé au préalable vos attendus.

Lorsque vous rédigez le descriptif du poste, demandez-vous :

  • Quelles sont les compétences humaines et transverses nécessaires pour réussir à ce poste ?
  • Quels traits de personnalité le candidat doit-il avoir pour s’intégrer à l’équipe en place ?
  • Quelles sont les valeurs de l’entreprise qu’il doit partager ?

C’est en mettant en avant les qualités personnelles, sociales et comportementales dans l’annonce décrivant le poste à pourvoir que vous pourrez attirer des profils intéressants pour votre entreprise. Un premier tri naturel s’effectuera.

LA PRÉSÉLECTION SUR CV

Afin de sélectionner les candidats que vous allez recevoir en entretien, vous allez effectuer un premier tri sur CV.

Généralement les candidats vous exposent leurs soft skills de manière plus ou moins explicites.

Si certains vont prévoir un encart “compétences” sur leur CV et afficher très clairement leur capacité à gérer des projets, à être organisé ou à faire preuve de créativité, d’autres le feront de manière plus détournée, parfois inconsciente, dans leur lettre de motivation.

Vous devez donc apprendre à détecter ces capacités à travers les premiers éléments livrés par les candidats.

Toutefois, cela ne reste que du déclaratif. Mais, vous pourrez déjà déceler quelques incohérences comme un candidat affirmant qu’il a des compétences en communication écrite, alors qu’il a un discours totalement désorganisé dans sa lettre de motivation.

De plus, un entretien reste nécessaire pour confronter les éléments avancés à la réalité.

L’ÉVALUATION DES SOFT SKILLS LORS DE L’ENTRETIEN D’EMBAUCHE, L’ÉTAPE FATIDIQUE 

En principe, la préselection sur CV vous a permis d’éliminer toutes les candidatures ne correspondant pas aux critères de base requis. Les entretiens d’embauche doivent vous permettre de départager les profils restants. 

Très souvent, les candidats ont des parcours scolaires et universitaires similaires. La différence se fera sur leur comportement et donc leurs soft skills.

Avant toute chose, ayez en tête les qualités et les compétences recherchées. Gardez l’esprit ouvert et soyez attentif à la posture du candidat, à ses réactions. 

Pour aller au-delà des réponses toutes faites que le candidat peut avoir préparé, vous allez pouvoir utiliser différentes techniques pour le faire sortir de sa zone de confort (tout en restant bienveillant) telles que :

  • la méthode STAR : Situation, Tâche , Action et Résultat. Très efficace cette méthode permet d’avoir une vision transversale du candidat en faisant appel à ses connaissances, mais aussi à son expérience ;
  • les jeux de rôle ;
  • les exercices de simulation ;
  • les tests de personnalité et psychotechniques.

Cependant, en tant que recruteur vous avez également un rôle à jouer. En effet, quelle que soit la méthode utilisée,  il appartient au recruteur de capter ces informations.

De votre capacité à écouter activement le candidat, dépendra le bon déroulement et l’efficacité de l’entretien.

Détecter les soft skills de vos futurs collaborateurs n’est pas une science exacte. Il s’agit avant tout d’une relation humaine. L’accompagnement que vous mettrez en place lors de la prise de poste sera également déterminant de la réussite de ce recrutement. Toutefois, pour mettre toutes les chances de votre côté afin de trouver le bon collaborateur pour votre entreprise, la détection des soft skills doit se faire à chaque étape du processus de recrutement.

Envie d'aider d'autres parents ?
D'une activité qui a du sens et compatible avec votre vie de famille ?

Rejoignez le réseau Miel Citron
(Candidature gratuite et sans engagement)